recettes de cuisine avec des plantes sauvages

28 nov. 2007

le gateau au nillon



Pour un moule à charnière de 18 cm.
Je me suis inspirée de recettes traditionnelles locales glanées ça et là, en rajoutant du nillon dans la pâte et des poires. La recette de Guignard & Girardet (voir commentaires de la rubrique nillon) semble excellente, mais mon vieux four est incapable de cuire une tarte à blanc, et ne permet pas la précision d'une cuisson à 140°. Je testerai cette recette plus tard.
Il faut de la farine, du beurre, du lait, de la crème, du sucre, de la raisinée (sinon mettre + de sucre) un peu de confiture (fac), 2 petites poires (ou pommes) (fac), et du nillon. Si possible déjà râpé, ou râpé avec vos petites mains et une râpe bircher; accrochez-vous, le nillon en bloc ressemble à un morceau de bois aggloméré. Faut vraiment avoir faim :-)



C'est après avoir presque fini de râper ce truc que j'ai peut-être compris pourquoi le nillon est mis à tremper une nuit dans le lait chaud dans certaines recettes: serait-ce qu'il se dissoud tout seul ?
Faire une pâte brisée faite avec:
70 gr de farine blanche, 30 gr de nillon râpé, 50 gr de beurre, 1 pincée de sel , 1 cc de sucre vanillé
Sabler les ingrédients entre vos doigts et mouiller le tout avec 2-3 cs d'eau. Former une boule et la mettre au frais. Une pâte à gâteau normale toute simple convient très bien aussi.
Garniture:
Faire tremper 50 gr de nillon râpé dans 1.5dl de lait tiède 30 minutes. Rajouter 1 c s de maïzena (fécule), 2 c s de raisinée, 2 c s de sucre, 1 cs d'huile de noix (fac), 1,5 dl de crème, bien mélanger.
Etaler la pâte, foncer le moule avec des bords très hauts. Badigeonner le fond avec une grosse c s de confiture (poires p.ex),
Disposer là-dessus une couche de quartiers de poires, et verser la garniture.
Cuire à four doux 45 à 60 min. Laisser refroidir dans le moule.

5 commentaires:

Tiuscha a dit…

Le résultat a l'air délicieux finalement !

miameux a dit…

Il est vraiment jolie et original ce gateau!

jambon a dit…

La vue de ce gateau vient de réveiller mon estomac... il a l'air tellement bon...

LiliyGnocchi a dit…

Je crois que oui, que ça se dissout tout seul si on le laisse une nuit dans le lait! C'est ce que ma grand-mère m'a raconté de ses souvenirs d'enfance, en tout cas. Ses grand-parents avaient une huilerie où ils pressaient des noix, vers Yverdon je crois. Moi je n'ai pas encore essayé le nion prétrempé...
Cette tarte a l'air fameuse! En tout cas en photo elle est à tomber! :)

Anonyme a dit…

Bonjour,
Après un essai long et fastidieux pour ramollir le nillon, j'ai trouvé le truc : mettre le morceau de la grosseur désirée dans un vieux linge et le casser au marteau. On arrive en très peu de temps à le réduire en poudre et ce n'est plus une corvée ! On en fera du gâteau bien plus souvent et facilement !

Josiane, Pully