recettes de cuisine avec des plantes sauvages

20 oct. 2007

gelée de pommes sauvages


Lors de votre prochaine promenade en forêt, ouvrez les yeux, regardez par terre et cherchez ça, en bordure de bois, près des chemins: en Savoie, on les appelle "creutzons", orthographe non garantie.


Des pommes sauvages; elles sont minuscules, 2 à 4 cm de diamètre, pas bonnes à manger crues, un peu amochées parce que tombées du pommier sauvage. En général jaune ou vertes, parfois marbrées de rouge. Ramassez-en 1.5 kilo. Il faut les goûter crues, vérifier qu'elles ne soient pas trop amères. Un peu ça va, mais il y a des pommiers meilleurs que d'autres...
Le soir en rentrant, lavez les pommes, mettez les à cuire entières (env. 30 min ) dans une grande casserole avec de l'eau qui affleure à la surface. Laissez reposer une nuit.


Le lendemain matin, faites réchauffer les pommes, puis mettez les à égoutter comme pour faire une gelée de coings:
un grand plat pour recueillir le jus, une passoire dessus avec une étamine (gaze) pour filtrer, les pommes dans l'étamine. Laisser égoutter quelques heures, presser un peu pour recueillir le jus, mais pas trop pour ne pas le troubler.
J'ai obtenu 1,4 litre de jus, que j'ai fait recuire pour le faire réduire au 2/3, donc 950 gr de jus.
Rajouter ensuite la moitié du poids de sucre (475 gr) de sucre, faites recuire 5 à 10 minutes, vérifiez la prise de la gelée, mettre en petits pots.

7 commentaires:

Eryn a dit…

Moi qui adore confitures et gelées, je suis bien servie chez toi !

Bonne journée :)

Doria a dit…

Elle est très belle cette gelée avec cette couleur automnale.
Bon week-end, Doria

Anonyme a dit…

super cette recette j'ai cueilli ce matin un seau de petite pommes sauvage dans mon jardin car elles sont comestibles parait-il ? alors au travail!!! mille fois merci

Anonyme a dit…

Superbe recette.....j'ai plein de pommiers sauvage près de chez moi et je trouvais bête des les laisser pourrir!!!! après filtrage j'ai divisé le jus dans trois casseroles, à la première j'ai ajouté du tilleul, la seconde de la verveine et la troisième de la menthe!!!! c'est excellent!

Anonyme a dit…

Merci pour ces excellentes idées.

Anonyme a dit…

quand on fait égoutter les pommes, le jus et l'eau de cuisson sont alors mélangés?

véro a dit…

Mais oui, le jus a pris le parfum, la pectine, comme pour faire de la gelée de coings. Je le fais réduire un peu en le cuisant pour qu'une partie de l'eau s'évapore, pour que ce soit plus parfumé.
Les pommes seules ne contiennent pas assez d'eau.
Véro