recettes de cuisine avec des plantes sauvages

8 janv. 2008

le muesli du Docteur Bircher


Pour commencer l'année 2008, j'ai eu envie de retrouver la vraie recette d'un plat très suisse, presque aussi connu que le chocolat au lait et la fondue:
Le bircher. Petit déjeuner adoré ou abhorré des petits suisses, c'est selon, qui a pris le nom de son inventeur, dans la même veine que les Kellogs ou le pain Graham. Max Bircher aurait dû devenir une icône de la gastronomie suisse, comme Betty Bossy.

Dictionnaire suisse-romand: Le terme de birchermüesli, de Bircher (nom propre) et Müesli (mot suisse alémanique, diminutif de Mues "compote, purée, bouillie"), désigne un mets diététique inventé à la fin du XIXe siècle par le médecin et diététicien zurichois Maximilian Oskar Bircher-Benner (1867 - 1939). La diffusion de ce terme, comme celle du produit qu'il désigne, n'est pas limitée à la Suisse. Toutefois, la forme abrégée bircher est propre à la Suisse romande. En France et au Quebec, on emploie müesli ou musli.
Le Docteur Max Bircher préconisait une alimentation à base de produits crus, ce qui lui valut d'être rayé de l'ordre des médecins: à la fin du 19e siecle, la bourgeoisie mangeait de la viande, et les conceptions révolutionnaires de ce pionner dérangaient. Les fruits, les céréales et les légumes étaient considérés comme des produits mineurs, juste bons à nourrir les pauvres (et les femmes). N'importe, ce médecin nutritioniste révolutionnaire installa en 1904 une petite clinique privée au dessus de Zürich; il y remit en forme quelques célébrités: Rainer Maria Rilke, Thomas Mann, Hermann Hesse. Au programme: hygiène et horaires de vie stricts, gymnastique, sport, hydrothérapie, jardinage, grand air, etc. Ce médecin adorait la montagne, et racontait que cette bouillie lui avait été servie par une charmante bergère ... La clinique lui survévut quelques années, soignant aussi quelques enfants anémiques rescapés de guerre.
Attentive à la sauvegarde du folklore suisse et surtout addict de tous les vieux gadgets culinaires, je suis l'heureuse propriétaire d'une râpe modèle "Original Dr Bircher", le truc inusable que l'on trouvait dans tous les placards de cuisine suisses, en passe de devenir un collector.


La recette originale:
Par personne:
1 c s de flocons d'avoine mis à tremper la veille dans un peu d'eau (juste les recouvrir de liquide)
1 c s de lait concentré sucré
le jus d'un demi citron
200 gr de pommes râpées
1 c c de noix moulues (ou noisettes ou amandes)
mélanger, et c'est tout.

Pour ma part, j'y rajoute quelques raisins secs au moment du trempage, et quelques framboises (cueillies toutes fraiches du congélateur).


Je dédie ce bircher à Madonna, pour quand elle en aura marre de son porridge matinal.
Et à vous tous (et surtout toutes) qui me lisez et m'envoyez des petits messages adorables, je vous souhaite une année 2008 gourmande, goûteuse et goulue.

13 commentaires:

froh gy a dit…

J'avoue que je reste sceptique devant la recette .. mais comme j'adore le muesli sous toutes ses formes, ainsi que les expériences bizarres, je pense que je vais bientôt essayer celui-ci =)

Anonyme a dit…

Si je n'ai pas appris mal, le muesli est nait d'un produit traditionnel suisse. Très intéressant! Mais in quoi consistait le lait concentré de Bircher? C'etait le meme de nous? Donc il n'y a pas de yogurt dans la recette originaire? Merci vraiment, bravo!

Auralyn a dit…

Ca m'a l'air delicieux ! C'est finalement tres proche de ce que les anglo-saxons appellent le porridge, ou oatmeal... pour moi c'est souvent des flocons d'avoines cuits dans du lait, sucres et parfumes a la cannelle ou sirop d'erable, et parfois avec de morceaux de pomme :)

Auralyn a dit…

Oups, je voulais dire : ta version me semble encore mieux, je l'essayerai surement!

david ogma a dit…

bonjour,
ayant connu la rape originale du Dr Bircher par mon grand-père j'en recherche désespéremment une à acheter à travers le monde entier. Si vous pouvez m'aider dans mon inlassable quête, je serai heureux de vous lire sur cette adresse mail : dmasquet@gmail.com

Par avance, merci !!!

Anonyme a dit…

Voilà un met que j'adore!
parfois, en été, c'est mon soupé..avec du bon pain noir..

clara m. a dit…

Ca m'donne faim ! je lis avec plaisir toute vos recettes et j'attend le bon moment dans mon jardin pour essayer mais bon les flocons d'avoine et les framboises dans le surgelateur je les ai et je pourrai essayer tout de suite enfin presque ... Le lait concentre je connais pas et je crois pas que j'ai envie d'en acheter comment puis je remplacer ???

véro a dit…

remplacer le lait concentré (=condensé) ?
un peu de crème fraîche, peut-être...

Zora a dit…

Etrande votre recette de Bircher.. Je suis suissesse et je n'ai jamais mangé un Bircher avec du lait condensé. Il faut tremper les flocons dans du lait, mettre un yaourt au fraise des raisins secs et plein de fruits de saison coupés en morceaux. Vous verrez c'est cent fois meilleur.

Jackeline a dit…

Mais on doit mettre les fruits au moment de manger?! J'ai fait une nuit avant et le lendemain il y avait un gout amer...

véro a dit…

Oui, la veille on fait tremper les flocons d'avoine, et on met les fruits au moment de manger seulement.

Odile a dit…

Petite histoire de la râpe Bircher:

Elle n'est pas seulement folklorique mais surtout ingénieuse!!!!!
Le Dr. Bircher a calculé très précisement la grosseur de ses dents car il s'est aperçu que la pomme râpée de cette grosseur tient mieux la faim de ses consomateurs.
L'expérience a été réalisée par un chef pâtissier à qui l'on a remplacé ses râpes usées par des moins chers,(son nouveau patron voulant faire des économies!)les clients n'achetaient plus les birchers,ils avaient faim une heure après et c'est de cette constatation que le pâtissier a cherché le pourquoi des birchers boudés!!!!
Moralité: Ayons du respect pour le savoir faire de nos anciens !!

Sophie Kune a dit…

Bien vu le coup de la rape ;-)
Si tu veux faire un tout chez moi, tu verras que je viens de mettre en ligne un recette du Docteur Bircher pour Helena Rubinstein et revisité par le chef Gilles Choukroun.
À très vite,