recettes de cuisine avec des plantes sauvages

12 juin 2008

panna cotta à l'aspérule


Promenez vous dans les bois ... pendant que le loup n'y est pas ...
Récoltez de l'aspérule en fleurs (la fleur et 2-3 rangées de feuilles, à couper avec des ciseaux)
Faites-là sécher une semaine (dans votre placard, cela parfumera en même temps votre linge).
A conserver dans un bocal bien fermé.
L'aspérule doit être bien sèche: si elle moisit parce mal séchée, elle devient toxique.


Pour 4 petites portions:
3 dl de crème
3 gr d'agar-agar
40 gr de miel d'acacia
1 bonne poignée d'aspérule séchée

Faire bouillir la crème avec l'aspérule, le miel et l'agar-agar, laisser cuire 1 minute. Retirer du feu. Laisser encore infuser 30 min, filtrer, presser les fleurs, répartir dans 4 petits pots et faire prendre au réfrigérateur quelques heures.
Essayez l'aspérule: de tous les parfums sauvages que j'ai découvert dans la nature, c'est mon préféré.

3 commentaires:

Choumie a dit…

Ce soir j'ai appris quelque chose grâce à toi, je ne savais pas cette fleur comestible.Merci !

Birgit a dit…

J'avais déjà vu cette fleur chez toi l'an dernier, elle me plait bien mais pas de ça vers chez moi.

SAn a dit…

Roh... Voilà une fleur qui me fait suer ! J'en cherche désespérément, mais je ne trouve que sa cousine le gaillet... A la chasse à l'aspérule ;)