recettes de cuisine avec des plantes sauvages

19 janv. 2009

gâteau aux petit-beurre


LA recette de mon enfance, le premier gâteau que j'ai su faire avec ma soeur.
Gâteau sans cuisson, un truc à se mettre du chocolat jusqu'aux oreilles, ma mère nous laissait la cuisine et on adorait.


J'ai cherché sur le net pour retrouver cette recette, mais en vain. Heureusement, ma mère l'avait encore.
La recette s'appelait "tranches suisses".
J'ai donc refait cette recette, pour voir.

A classer dans les curiosités. Ou les recettres inavouables ...
Enfant, c'était pour moi un délice, mais mes goûts ont évolué ...
Mes cobayes ont diversement apprécié, un a trouvé cela très bon, les autres sont restés un peu mitigés, et je les comprends...
Avec un café, cela passe mieux!

Voici la recette, pour les nostalgiques de souvenirs d'enfance.
Si quelqu'un a une version allégée en beurre, je suis preneuse.

Ingrédients nécessaires:

1 moule à cake rectangulaire
200 gr de beurre
2 oeufs
150 gr de sucre
150 gr de cacao en poudre non sucré
30 à 40 petit-beurre ( 1 grand paquet familial, voir plus) compter env 250 gr de biscuits
1 bol de café non sucré (env. 1 dl)

Marche à suivre:

Tapisser le moule de papier d'aluminum ou de papier huilé, plus facile pour le démoulage futur. Bien recouvrir toutes les faces intérieures.

Préparer un bol de café.


Faire fondre le beurre dans une petite casserole, et le laisser presque refroidir.


Pendant ce temps, battre en mousse dans un grand saladier les oeufs et le sucre.


Puis incorporer le cacao tamisé et mélanger avec une spatule en bois; sur la photo, le fouet n'a rien à y faire !


Rajouter le beurre fondu et mélanger encore jusqu'à obtenir une masse homogène crémeuse.



Montage:


Etaler au fond du moule une fine couche de crème au chocolat, à l'aide d'une spatule souple.
Poser par dessus une couche de biscuits, et mouiller avec quelques cuillères à café de café, mais peu (1/2 c c par biscuit) sinon les biscuits ramollissent et ce sera difficile d'étaler la couche suivante de chocolat.


Etaler une 2e couche de chocolat, puis de biscuits, mouiller légèrement, et recommencer. Boucher les trous avec les biscuits cassés. Terminer par une couche de crème au chocolat. Lisser avec la spatule.




Replier la feuille d'alu sur le gâteau, fermer hermétiquement et mettre au frigo pour 24 heures.

Service:
Sortir le gâteau du frigo, démouler et enlever le papier d'aluminium 30 minutes à l'avance, puis couper en tranches fines.



Commentaire ajouté plus tard: avril 2011

J'ai trouvé dans les archives du journal Le Menu (journal de cuisine des producteurs de lait suisse) une autre version, qui m'a l'air pas mal du tout . A essayer !

2 dl de demi-crème
300 gr de chocolat noir, haché
100 gr de chocolat au lait, haché
2 c s de kirsch ou cognac, à volonté
250 gr de petits-beurre

1: Chauffer la crème. Retirer du feu, ajouter le chocolat et le laisser fondre. Ajouter à volonté du kirsch ou du cognac.
2: Alterner dans le moule chemisé avec du papier sulfurisé des couches de masse chocolatée et de petits-beurre, en commençant et en terminant par le chocolat. Lisser la dernière couche. Placer 5-6 h au réfrigérateur.
3: Démouler le gâteau sur une planche. Découper en tranches de 1,5 cm d'épaisseur au moyen d'un couteau préalablement trempé dans de l'eau chaude puis essuyé.

Pour les enfants, à tester sans alcool, quitte à tremper rapidement les biscuits dans un peu de café, genre succédané de café de céréales.
Je n'ai pas testé la recette, mais je suis sûre qu'elle doit être meilleure. Pas de beurre, pas d'oeufs, juste crème et chocolat...


11 commentaires:

Clem a dit…

Qu'elle est belle cette terrine! C'est étonnant qu'elle n'ait pas plu à tous les enfants! Enfin, les goûts et les couleurs... ;-)

Nicolas (Sauvagement Bon) a dit…

Pour certains c'est une madeleine, pour d'autres une terrine ! Dans tous les cas c'est une mine de souvenirs ...

naeco3 a dit…

Moi aussi mon papa aime ce gateau.
Moi je trempe les gateaux dans un café trés fort avec un peu d'alcool, puis on alterne une couche de biscuit, une crême vanille, une couche biscuit, crême chocolat jusqu'à la hauteur souhaité.
Et voilà, c'est super bon!!!!!!!!!!!!!

toma a dit…

J'ai bien aimé ton blog donc je te le dis !
bonne continuation !
http://lalignerouge.wordpress.com/

pomfraise a dit…

un gourmant comme moi se doit d'essayer ! ;)

Morgane a dit…

Je découvre ce très beau blog qui va très vite devenir un de mes préférés j'ai l'impression... Et ce gâteau! Souvenir d'enfance chez moi aussi, mais on l'appelle "le prince Albert"! Pourquoi? c'est toujours resté un mystère...

fosseen a dit…

Bonjour,

Je souhaite faire ce gateau pour une vingtaine de personnes. Puis-je utiliser un moule rectangulaire plus grand?

Suis-je obligée de le faire dans un moule pour qu'il se tienne? Je me demande si je fais ma base sur un simple plateau de service, la gateau ne va-t'il pas s'affaisser?

Merci de répondre à mes questions
Marie-Laure

Anonyme a dit…

Perso c'est aussi un gateau d'enfance...
Nous on monte le gateau sur un plateau... biscuit 3 par 4... et on trempe les biscuits dans de l'eau avec un peu de rhum...
Ca coupe un peu le gout du chocolat qui parait moins fort... les enfants aiment ca meme si il y a de l'alcool car il n'y en a qu'un peu...
par ailleurs... on ne mets pas du chocolat en poudre meme une tablette de choco patissier fondu...
Promis c'est la meme recette sinon...
Bonne dégustation

Anonyme a dit…

et bien moi aussi je cherchait cette recette de mon enfance, et elle est passer a la télé, (bon et a savoir sur m6) mais yavait pas les quantité.....alors je suis tombé sur votre recette !!! super je vais la faire très vite !
sur m6 il alternait aussi avec de la creme patissiere...

Anonyme a dit…

Salut!!
Merci pour ta recette.
Tu peux aussi le faire en remplaçant la crème choco par de la mousse au chocolat. Plus léger et pas besoin de mettre du beurre!!

Anonyme a dit…

Gourmande, Jura (F)

Bonsoir,
dans ma famille, on l'appelait "gâteau de galettes", mais la version "gâteau de famille" existe aussi.
Chez nous, on trempe bien les biscuits dans le café (déca, de préférence), et on se contente de saupoudrer de cacao en poudre, la concentration en chocolat est moindre. Il m'arrive d'en faire trempé dans le cacao pur pour les fachés du café !
Mais surtout, depuis 10 ans qu'on m'a suggéré de remplacer la riche crème au beurre + oeufs (bonjour le cholestérol direct, associé au sucre blanc !!) par de la crème fraiche, c'est bien moins écoeurant. Je peux donc en manger dès le petit déj' !

Sinon, merci pour tout, ce régal à lire et voir les images...
Je cuisine beaucoup avec des plantes sauvages, mais parfois il me reste des questions, comme ce soir avec le sureau rouge..., et grâce au blog, j'ai retrouvé ma recette initiale : ouf ! mille merci !

Bonne continuation pour notre + grand plaisir.