recettes de cuisine avec des plantes sauvages

17 juil. 2007

gratin de sorcière


le chénopode blanc fait partie, comme le bon-henri, de la famille des épinards, il pousse dans les décombres, peut atteindre 1.5m de haut, ses feuilles sont un peu granuleuses au toucher, c'est une mauvaise herbe excellente.

pour 4 personnes, il faut un plat à gratin assez haut !

1 à 1,2 kg de pommes de terre (utiliser celles pour gratin, fondantes à la cuisson)
soit 2 à 3 patates par personne….
feuilles de chénopode blanc (une grosse poignée)
environ 3/4 litre de lait entier
sel, poivre, un nuage de muscade
1 tête d'ail frais émincé
20 grammes de beurre

Eplucher les pommes de terre, les couper en tranches très très fines, à la main ou avec un robot ménager.

1. Dans un plat à gratin frotté d'ail, disposer une couche fine de pommes de terre, de l'ail, saler, poivrer, rajouter très peu de muscade.
2. Poser dessus une couche fine de feuilles de chénopode.

Recommencer ces 2 opérations 3 ou 4 fois, terminer avec une couche de pommes de terre ; garder les plus jolies pour la couche du dessus.

Verser dessus le lait, qui doit affleurer à la surface. Attention à ne pas trop remplir le plat, sinon cela va déborder dans le four.
Disposer dessus quelques miettes de beurre.



Mettre au four préchauffé à 250° 10 minutes, puis baisser le four à 220°, et cuire en tout environ 1 heure, voire plus selon le four et la taille du plat.


Ce plat a été baptisé par mes amis, et j'aime bien ce nom...

3 commentaires:

brigitteguyane a dit…

J'habite en guyane et je trouve au marché des feuilles (plantes) souvent cultivées par la ommunauté asiatique (h'mong emigrés du haut Laos)
La dénomination est toujours la même : épinards !!
je pars quelques jours sur le maroni mais au retour on en repparle si tu le veux bien.
Ton blog me plait, j'y retrouve des bourgeons de pin de mon enfance :-)

Flo a dit…

Je connaissais pas !

On en trouve partout ?
Tes photos sont superbes !

Fabienne a dit…

Je ne connaissais absolument pas !