recettes de cuisine avec des plantes sauvages

5 mars 2009

caramels à la crème et à l'aspérule


En me baladant sur le site du patrimoine culinaire suisse, j'ai vu un mot magique, "caramels à la crème", mot qui m'a replongé dans mes souvenirs d'enfance gourmande. Je n'avais jamais réalisé que c'est une spécialité suisse romande.

J'ai parfumé les miens à l'aspérule, pour voir ...
Pour des caramels classiques, sauter la première opération.
Ou essayez avec des fleurs de sureau, je pense que ça va être bon, à voir le goût des miens.

5 dl de crème
5 gr d'aspérule séchée

Faire bouillir, puis laisser infuser une heure, et filtrer.

Verser la crème dans une casserole, ajouter 400 gr de sucre, et faire cuire à feu vif dans une casserole en remuant de temps à autre. Bien surveiller la mixture et laisser glouglouter environ 45 minutes, jusqu'à coloration brun clair.

Verser sur une plaque garnie de papier huilé (env. 24 cm de diamètre), étaler et lisser avec un rouleau à pâte. Découper en quadrillage avec un couteau, laisser refroidir et mettre dans des petits sachets. C'est à ce moment que les gourmands mangent les "ratés" des bords de la plaque, sous prétexte qu'ils ne sont pas bien carrés.

5 commentaires:

Nicolas (Sauvagement Bon) a dit…

Moralité : toujours avoir un peu d'aspérule séchée dans un bocal au fond d'un placard ! Ce n'est pas mon cas, mais j'ai un reste de mélilot qui devrait faire merveille.

colibri a dit…

miam... J'adore les caramels à la crème, et ce sera bientôt plein de fleurs de sureau dans ma Bretagne. Tiens, en parlant de caramel, je repense à ton sucre muscovado, peut-être en fudge, si on aime son goût un peu réglissé ?...

Marion a dit…

Ces caramels ont l'air terriblement gourmands (même en ayant pas la moindre idée du goût de l'asperule :) )

Tiuscha a dit…

Ca y est Véronique, l'article sur les salades sauvages est paru, encore merci :
http://www.fureurdesvivres.com/news/les-salades-sauvages

Birgit a dit…

Voilà une très bonne idée pour cuisiner les fleurs, je note et j'attends les fleurs de sureau.
A très bientôt
Birgit