recettes de cuisine avec des plantes sauvages

24 mars 2010

l'homme sans femme parfait cuisinier

Trouvé aujourd'hui au marché aux puces un petit livre de cuisine qui me plaît énormément. Voyez plutôt:

Date de parution indéterminée. J'ai fait quelques recherches sur le net, mais cette petite merveille est inconnue des bouquinistes.
"Ouvrage destiné aux célibataires, touristes, explorateurs, militaires, etc."

Je vous propose une recette, pas encore testée. J'attends que l'homme parfait m'invite à y goûter.

Poulet en gypsie.
"Recette bien connue des habitants des roulottes, des trimardeurs, etc. Ils se procurent, faut-il le dire, sans bourse délier, un poulet aux abords d'une ferme voisine; le plumer et le vider, c'est leur affaire. Le feu a fini de brûler; les braises sont recueillies et mises au fond d'un trou creusé dans la terre, sur place, d'environ 40 cm de profond sur 26 cm de largeur en tous sens. Le poulet est enveloppé d'une bonne couche de terre grasse (glaise) et posé sur les cendres. Un motte de terre bouche l'orifice du trou et le garde champêtre peut venir.
Le poulet doit cuire ainsi trois quarts d'heure à une heure et demie, suivant la tendresse du bipède, ce dont on doit s'assurer avant de le mettre en terre. Tu le retires de son trou, tu casses la croûte qui l'entoure, et l'odeur qui s'en dégage te dictera ce que tu as à faire."


6 commentaires:

Nicolas (Sauvagement Bon) a dit…

J'ai déjà testé une cuisson à l'étouffée assez proche avec du poisson : un délice !
Il m'est pourtant d'avis que les célibataires utilisant cette technique ne doivent plus courir les rues ;-)

Sweet Faery a dit…

Excellent ! J'adore ce genre de vieux bouquin que l'on tient comme un trésor ! Intéressante la cuisson sous la braise.

colibri a dit…

Introuvable, tu dis ? Dommage, je l'aurais bien mis entre les mains de mon parfait Ours ! Mais on dirait presque l'ancêtre de notre poulet en croûte de sel !!!

CitronVert a dit…

C'est exactement le genre de livres culinaires qui me plaît!

krol a dit…

cette recette a été testée par les archéologues qui ne déplument pas la bête. mais une fois qu'on casse la terre cuite les plumes sont collées à la paroi

veronique a dit…

bonjour, votre blog est formidable cela fait longtemps que je voulais vous le dire, j'aimerais bien vous faire part de quelques recettes moi aussi mais je ne sais comment faire. en tout cas merci veronique