recettes de cuisine avec des plantes sauvages

9 oct. 2008

gâteaux semoule épine-vinette


L'an dernier, j'avais fait de la confiture d'épine-vinette, un fruit sauvage très acidulé poussant en montagne. Les Iraniens et les Afghans cultivent encore cet arbuste, ils utilisent ses fruits pour aromatiser le riz. Pour plus de détails, voyez ici. On peut en trouver séché dans certaines épiceries, ou sur les marchés, parfois sous de nom de "zereshk", ou airelles, ou d'autres noms fantaisistes. Les choisir bien rouge.
Chez nous, cette arbuste aux épines redoutables a été quasiment éradiqué, coupable de transmettre une maladie aux cultures de blé. Il y en a encore en Savoie, en Valais ou dans le Jura, et c'est le moment de le récolter.
Dans les vieux livres de cuisine, on trouve des recettes de gelée ou de confiture d'épine-vinette. Le fruit est riche en vitamine C et en pectine. C'est aussi une plante médicinale.

Avec le froid qui arrive, j'ai des envies de sucre, et j'ai retrouvé une recette iranienne de gâteaux à la semoule baignant dans un sirop de sucre, un truc affreusement bon mais pas light du tout. J'y ai rajouté de l'épine-vinette fraîche, en pensant à la recettte du riz à l'iranienne, pour faire un mélange sucré acide. Le résultat est excellent, et si vous ne trouvez pas d'épine-vinette fraîche, essayez avec des baies séchées réhydratées.


Pour un moule de 20 cm x 20 cm environ, soit 25 à 30 gâteaux:

130 gr de semoule de blé dur
40 gr de sucre
40 gr de farine
160 gr de yaourt
70 gr de beurre fondu
2 c c de levure chimique
1 c s d'eau de fleur d'oranger
100 gr de baies d'épine-vinette fraîches

Mélanger tous les ingrédients, étaler dans un moule bien beurré. Marquer les sillons au couteau, poser sur chaque carré une amande et faire cuire env 25 minutes au four préchauffé à 180°, jusqu'à ce que le tout soit doré.


Pendant ce temps, préparer un sirop avec:
120 gr de sucre
1 dl d'eau
1 jus de citron
1 c s d'eau de fleur d'oranger
Faire chauffer 3-4 minutes.

Au sortir du four, couper les carrés dans le moule pour marquer les parts, napper le tout de sirop et laisser refroidir.

8 commentaires:

mamapasta a dit…

les haies de berbéris ont été à la mode, un cauchemar à tailler ce truc, mais grignoter une feuille acidulée au passage est bien agréable

Birgit a dit…

Vério,

JE sais que tu veux rester "non inluent" mais ton blog est une vraie mine qui mérite d'être meiux connue alors je t'ai taggée ici :http://cookingout.canalblog.com/archives/2008/10/10/10897638.html.

lory a dit…

cette recette est superbe!
je note et teste très vite...merci!!!

Julie a dit…

la semoule, un ingrédient dont je ne peux me passer, nature, salé, sucré, c'est toujours un délice et cette recette est superbe

nadège a dit…

Bonjour. Je voudrais vous poser une question, mais ce n'est pas un commentaire. Je n'ai pas trouvé sur le site comment "contacter l'auteur", comment vous envoyer un mail. Pouvez-vous s'il vous plait rentrer en contact avec moi ? Je vous en remercie.

Anonyme a dit…

Ou pouvez je acheter le epine-vinette? Je habit a Nice et ne trouve pas!
Merci

véro a dit…

Où trouver de l'épine-vinette séchée?

Essayez sur un marché chez un vendeur d'épices, ou épicerie spécialisée.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je voulais vous remercier pour cette recette.
Je l'ai suivie à la lettre (avec 60g de baies séchées, n'en ayant pas de fraiches) et c'est très très bon.